On est en finale !!!

Après un match encore parfait sur le plan défensif, le CDB a réussi l’exploit de sortir de la Coupe de France le double tenant du titre. Et avec la manière s’il vous plaît ! 

Revivez le match en images sur Focale.info !

Pour celui qui vient d’arriver à Dijon, et qui a assisté à la démonstration contre Besançon puis à celle d’hier contre Toulon, il doit se demander comment le CDB peut être dernier du championnat de D1. Avec une intensité défensive, et une justesse dans le jeu jamais démentie, les Dijonnaises se sont offert un magnifique cadeau en forme de finale à Bercy, où elles retrouveront le samedi 25 mai le vainqueur du match entre Metz et Le Havre, disputé ce soir aux Arènes.

Comme face à Besançon, Dijon démarre avec Ludivine Jacquinot dans le sept de départ, pour apporter de la dureté défensive, et Tothova dans les buts. Et comme face à Besançon, Dijon encaisse le premier but, mais se reprend vite. Terzi s’arrache à l’aile, Vorreiterova convertit un penalty et Skolkova place un tir parfait pour donner un premier break au CDB (3-1, 6e ). Bien sûr cet avantage, Dijon le doit aussi à sa solide défense, qui ne laisse pas de marge d’expression aux talentueuses Toulonnaises. Deroin bute deux fois sur Tothova à l’aile, Marie François affole la défense varoise et Thierry Vincent doit sortir bien vite sa carte temps mort (6-2, 14e ). Dijon doit toutefois se méfier de la relation Herbrecht-Goïorani, qui créé les meilleures brèches dans le mur dijonnais. Mais bien dans son match, le CDB gratte des ballons et après une contre-attaque de Murigneux, Daquin donne 6 buts d’avance sur une situation de bras levé (8-2, 17e ). Un morceau de Bercy commence à apparaître au loin, mais le double tenant du titre réagit (9-4, 20e ). Deux fois en infériorité, Dijon souffre, mais grâce à deux penalties de Vorreiterova et un but plein de hargne de Jacquinot, conserve son précieux avantage (14-9 à la pause).

La reprise est évidemment essentielle pour le CDB qui ne doit surtout pas dilapider son avance.

Mavoungou vole vers Bercy

Concentrées, les Dijonnaises défendent toujours aussi bien, et si Gnabouyou ramène Toulon à -4 (15-11), Laurine Daquin marque deux buts importants pour redonner un grand bol d’air au CDB (18-11, 35e ). On n’ose pas trop en parler, mais le ticket pour Bercy commence à se matérialiser. D’autant que les Dijonnaises ne veulent plus lâcher leur finale et la capitaine, Céline Murigneux, qui dispute sa dernière saison, y va d’un lob savoureux, avant de donner dix longueurs d’avance à Dijon (24-14, 45e ). L’euphorie s’empare du palais, les «on est en finale» peuvent raisonner. Toulon a déposé les armes, et laisse à regret sa coupe de France. Les Dijonnaises peuvent sauter sur leur banc, elles iront à Paris. 

Anthony Prost (Le Bien Public) 

Dijon (Palais des Sports Jean-Michel-Geoffroy). 2 000 spectateurs. Cercle Dijon Bourgogne – Toulon/Saint-Cyr VHB : 33-20 (14-9). Arbitres : MM. Buy et Duclos.

Dijon. – Gardiennes : Tothova (1re -30e , 7 arrêts dt 0/1 p.), Pantic (31e -60e , 10 arrêts dt 1/ 3 p.). Joueuses de champ : Delorme 2/2, Terzi 1/2, Murigneux (cap.) 5/5, Edwige 1/1, Jacquinot 3/3, François 3/5, Mavoungou 4/6, Vorreiterova 5/8, Khrlikar 1/4, Skolkova 3/6, Daquin 5/10. Entraîneur : Christophe Maréchal.

Deux minutes : Murigneux (23e ), Jacquinot (26e ), Vorreiterova (39e ). Balles perdues : 8 (5+3).

Toulon/Saint-Cyr. – Gardiennes : Bettacchini (1re -14e , puis 42e -44e ) 1arrêt (dt 0/2 p.), Oliveira (15e -41e , puis 45e -60e ) 11 arrêts (dt 0/2 p.). Joueuses de champ : Flognman 0/1, Gnabouyou 2/7, Goïorani 4/4, Gaudefroy 3/7, Herbrecht 2/6, Tuvene 3/6, Catani 2/3, Germany 0/2, Araujo 1/1, Batista 1/2, Deroin 2/6. Entraîneur : Thierry Vincent.

Deux minutes : Catani (30e , 46e ), Flognman (49e ). Balles perdues : 11 (6+5).

Toutes les actus du CDB